Assurance emprunteur, quels sont les pièges à éviter ?

Vous allez signer un prêt immobilier ? Mais vous comparez les offres d’assurances emprunteur avant de vous lancer ? En effet, il ne faut pas prendre ce contrat à la légère. L’assurance emprunteur est en quelque sorte votre couverture auprès de l’établissement qui vous prête l’argent pour votre crédit, en cas de manquement. Il est donc important d’éplucher le contrat dans son intégralité afin d’éviter tout piège.


1) Faire attention aux tarifs


Le tarif est le premier élément du contrat à vérifier. Le montant de votre assurance emprunteur va dépendre du nombre de garanties souscrites. En effet, plus vous ajoutez de garanties, plus le montant sera élevé.

À savoir : le montant de l’assurance emprunteur représente environ 30% du coût total du crédit.


2) Vérifier les délais


L’assurance emprunteur peut prendre en charge plusieurs garanties (décès, perte d’autonomie, etc.). Vérifiez dans le contrat le niveau de prise en charge pour chacune des garanties et quels sont les délais de carence et de franchise.

  • Délai de carence : il varie selon les contrats et peut s’étendre jusqu’à 12 mois. Pendant ce délai, s’il vous arrive quelque chose, vous ne bénéficierez pas de la couverture de l’assurance.
  • Délai de franchise : c’est la période qui s’écoule entre la date du sinistre et la date à laquelle l’assureur commence à vous indemniser.


3) Prêter attention aux conditions


Chaque contrat d’assurance rassemble des clauses spécifiques qui délimitent le cadre d’application de la couverture.

Dans un premier temps, vérifiez le type d’indemnisation que l’on vous propose. Elle peut être versée sous deux formes :

  • La prise en charge forfaitaire : l’assurance paiera votre mensualité de crédit dans sa totalité selon les conditions du contrat ;
  • La prise en charge indemnitaire : la prise en charge de l’assureur va dépendre des autres revenus perçus en cas de sinistre.

Dans un second temps, vérifiez les exclusions de garantie. En principe, l'assureur emprunteur ne couvre que les risques aléatoires. S’il vous arrive un accident pendant la pratique d’un sport extrême, l’assurance ne prendra pas en charge le remboursement de vos mensualités par exemple.

Enfin, vérifiez les limitations de garantie, car la prise en charge du remboursement peut dépendre de certains éléments. Par exemple, l’assurance emprunteur prévoit souvent une limite d’âge à la couverture décès.


4) Faire attention au chantage tarifaire


Attention, ce n’est pas parce que c’est votre banque qui vous octroie le prêt que vous êtes obligé de choisir votre assurance emprunteur chez eux. Vous êtes libre de souscrire une assurance emprunteur autre que celle proposée par votre banquier. Faites donc attention au chantage tarifaire que peut faire votre banquier pour vous dissuader de faire jouer la concurrence.


Avec la loi Lemoine, il est possible de changer d'assurance à tout moment de l'année ! Alors n'hésitez pas à nous demander une simulation. Nous sommes à votre écoute pour vous établir le devis le plus adapté à vos besoins.


Nos secteurs...


Fatal error: Uncaught DivisionByZeroError: Modulo by zero in /homepages/19/d543729201/htdocs/_CLIENTS_WOAH/votre-solution-generali.fr/_afficherArticle2022.php:104 Stack trace: #0 {main} thrown in /homepages/19/d543729201/htdocs/_CLIENTS_WOAH/votre-solution-generali.fr/_afficherArticle2022.php on line 104